Le Marche De L'Immobilier En 2020 !

Publié le 22/01/2021

 

 

Après huit semaines d’arrêt du marché lors du 1er confinement, se sont rajoutées quatre semaines de ralentissement du 30 octobre au 28 novembre (date de réouverture des agences et de reprise des visites).

Arithmétiquement, l’activité immobilière aurait dû enregistrer une baisse de ‐25% en 2020. Et pourtant, au terme de cette année tourmentée, le nombre de ventes au niveau national ne recule que de ‐12,1% dans le Réseau CENTURY 21, société du groupe Nexity. Comparé à d’autres secteurs économiques, le marché immobilier de l’ancien fait figure de miraculé.

 

Un phénomène de rattrapage a été observé durant les mois qui ont suivi le 1er déconfinement, quand les projets mis en suspens en mars se sont additionnés à ceux qui ont émergé pendant ces huit semaines.

Juin et juillet ont été des mois records en termes d’activité.

 

Ce phénomène de retenue n’a pas été constaté au second confinement. Les Français dans leur grande majorité ont continué de travailler, les ventes initiées avant fin octobre ont pu aboutir ‐les compromis pouvant être signés‐, l’engorgement a donc été moins important

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous